Les chaussettes d'homme en fil d'écosse - Élégance et confort jusqu'au bout des pieds

Vous êtes un homme de goût, qui aime les belles matières. Vous savez que l’élégance se vérifie dans les moindres détails. Le confort est également un critère important pour vous, en vous apportant bien-être et assurance. Esprit pratique ou sentimental ? En tout cas, vous détestez que vos accessoires vous abandonnent après quelques menus services, ni toujours très bons, ni toujours très loyaux.
Les chaussettes en fil d’Ecosse sont faites pour vous. Mais pourquoi en fil d’Ecosse ? Lesquelles choisir ? Faut-il les porter avec un kilt ? Norbert Bottier vous doit quelques explications.

Le fil d'Ecosse : Toute une histoire

Le fil d’Ecosse résulte d’un traitement chimique de la fibre de coton : la mercerisation, inventé en 1844 par John Mercer, un anglais natif du Lancashire. L’appellation «d’ Ecosse » reste encore un mystère, mais vous absout donc du port du kilt.
Seules les fibres les plus longues, et les plus blanches, sont utilisées. Le coton est traité à la soude caustique, conférant aux fibres à la fois élasticité, résistance, brillance et grande perméabilité aux colorants. Le fil mercerisé, ou coton perlé ainsi obtenu est prêt pour le tricotage.

John Mercer

Bien évidemment, toutes les chaussettes en fil d’Ecosse ne se valent pas. Norbert Bottier met un soin particulier au choix de ses produits. :

  • Une matière première de haute qualité. La fibre de coton, très douce au contact, assure une grande respirabilité, indispensable pour lutter contre les désagréments de la transpiration.
  • Un tricotage soigné. Vos chaussettes, souples et élastiques, ne s’effondreront pas, ne “boulocheront” pas et ne « tire-bouchonneront » pas sur vos chevilles.
  • Un renforcement de la pointe et du talon qui, tout en étant insoupçonnable, retarde l’apparition du célèbre petit trou si agaçant.
  • Un aspect satiné, des coloris raffinés qui ne déteignent pas sur la peau et résistent aux lavages.

    La laine est la matière idéale pour les longues promenades et les soirées d’hiver. La soie est incontestablement le textile le plus raffiné, mais aussi le plus fragile. Il ne s’impose qu’avec un smoking. Le coton, peu souple, se révèle souvent irritant et peu durable. Le fil d’Ecosse possède à la fois finesse, respirabilité, élégance, douceur et résistance, ce qui en fait le textile par excellence des chaussettes de qualité. 

Quelle hauteur chaussettes choisir ?

On l’oublie souvent, mais il existe différentes longueurs de chaussettes. Petite aide pour vous orienter dans vos choix :

  • Le mi-bas, aussi appelé chaussette haute, se termine sous le genou et, contrairement à l’idée préconçue, n’est pas réservé à la gent féminine. Ses avantages : couvrir la peau lorsque le pantalon remonte en position assise, mais aussi vous préserver du petit vent froid qui s’insinue désagréablement entre le bas du pantalon et le haut de la chaussette. La souplesse du fil d’Ecosse peut, en fonction de votre morphologie, vous préserver du serrage désagréable sous le genou.

Le mi-bas

  • La chaussette mi-mollet est la chaussette polyvalente par excellence. Elle se porte avec la majorité des formes et longueurs de pantalons. L’élasticité du fil d’Ecosse assure un maintien de la chaussette sur le bas du mollet tout en évitant de le serrer. Elle est cependant à éviter avec les pantalons très larges car, en position assise, elle laisse apparaître la peau et, le cas échéant, la pilosité. Une faute de goût à ne jamais commettre. Dans ce cas, optez pour un mi-bas

Le mi-mollet

  • La socquette, qui dévoile entièrement la cheville, se porte avec un bermuda, un short, mais aussi un pantalon à ourlet court, pour un look très tendance.

Et avec mes chaussettes en fil d’Ecosse je porte quoi ?

De couleur discrète ou vive ? Unie ou à motifs ? Quelques conseils pour accorder ses chaussettes à l’ensemble de sa tenue vestimentaire :

  • Assortir chaussettes et chaussures. Les chaussettes en fil d’Ecosse se portent avec tous les styles de chaussures, et plus particulièrement les Mocassins, Derbys, Richelieu, Sneakers ou Bottines.

  • Harmonie ou rupture de tons. Les camaïeux de beige ou de bleu ont toujours fait leurs preuves. Méfiez-vous du gris et du marron, sobriété n’est pas neutralité. Si vous aimez porter du gris ou du marron, et que vous optez pour un style épuré, choisissez des chaussettes d’un ton plus clair. Un soupçon d’audace vous portera vers des chaussettes de couleur vive, un beau rouge foncé par exemple. Le rouge a en outre la faculté de mettre en valeur un cuir marron de belle facture. Quant au noir, il appelle … le noir, et rien d’autre.

  • Look chic ou décontracté. Les chaussettes en fil d’Ecosse s’accordent aussi bien avec un costume qu’avec un pantalon décontracté, tels qu’un chino ou un jean. Seule une tenue de sport implique des chaussettes de sport. 

  • Un brin d’originalité. Osez les chaussettes à motifs, le chevron par exemple. Ou le pied de poule. Dans ce cas, optez pour un ton sur ton, y compris pour les marrons et les gris. Les pantalons à ourlet court, très tendance, vous invitent à montrer vos chaussettes à motifs, ne résistez pas à l’appel.

  • Cachez ce mollet que je ne saurais voir. Il faut le rappeler, un mollet apparaissant entre la chaussette et le bas du pantalon est du plus mauvais effet. Choisissez la hauteur de vos chaussettes en fonction de votre pantalon. Une chaussette mi-mollet s’accordera parfaitement avec la plupart de vos pantalons. Cependant, avec un pantalon à ourlet large, tel que le bootcut ou le cargo, privilégiez une chaussette à mi-mollet ou, mieux encore, une chaussette haute dite «mi-bas ». Le pantalon à ourlet court nécessite une socquette ou une chaussette haute, en fonction de la température.

  • Cravates, écharpes, ceintures, lacets et chaussettes. Le principe dans ce domaine est aussi simple qu’essentiel. Une écharpe ou une cravate à motifs appellent des chaussettes unies, et inversement. Le must consistant à ce que les deux couleurs soient parfaitement égales. Mais personne ne vous en voudra si tel n’est pas le cas. Quant à la ceinture, elle ne peut s’accorder qu’avec la couleur et la matière du pantalon ou celles de la chaussure. Le petit plus qui fera toute la différence : accorder la couleur de ses lacets et celle de ses chaussettes. Rien de tel pour réveiller une tenue classique.

Chaussette pied de poule
One-Cut cuir noir chaussette rouge

Entretenir ses chaussettes

  • Le nettoyage. La résistance du fil d’Ecosse et sa capacité à absorber et retenir les colorants permet un lavage en machine à 40°. Il supporte très bien le sèche-linge.

  • La prévention des trous. Les chaussettes Norbert Bottier sont confortablement renforcées aux zones de frottement : pointe et talon. Néanmoins, des ongles soignés et parfaitement limés, une peau exfoliée et nourrie avec une crème de soins, prolongeront la vie de vos chaussettes. De beaux pieds dans de belles chaussettes, voilà l’idéal.

  • La tenue de la chaussette. L’élasticité et la résistance du fil d’Ecosse permettent à la chaussette un parfait maintien sur la jambe. Afin de le conserver le plus longtemps possible, il est préférable de plisser sa chaussette entre le pouce et l’index puis de la dérouler sur la jambe, plutôt que de tirer sur l’extrémité.

  • Des chaussures bien entretenues. Un contrefort ou des semelles intérieures de chaussures défaillants et, outre l’inconfort de vos pieds, voilà toutes vos belles chaussettes en piteux état. Faites entretenir et réparer vos chaussures par un bon cordonnier.

À la fois belles et confortables, fines et résistantes, les chaussettes en fil d’Ecosse ont longtemps été un produit de luxe. Leur usage se démocratise et le choix des coloris augmente. Revers de la médaille : on commence à trouver des chaussettes en fil d’Ecosse de médiocre qualité. Chez Norbert Bottier nous accordons une immense attention à la qualité de nos chaussettes. Fabriquées à partir d’un coton de premier choix, confectionnées avec grand soin et dans les règles de l’art, bénéficiant de finitions impeccables, leur prix reste néanmoins très abordable.

Vous souhaitez des conseils personnalisés ? Envoyez-nous un message en bas de page ou par mail contact@norbertbottier.com ou encore par téléphone : 09 54 57 94 17