Tache de gel hydroalcoolique sur cuir : que faire ?

Ce qui était auparavant un cas marginal est devenu un accident banal depuis quelques mois. On entre dans un magasin, comme d’habitude on se sert au distributeur de gel hydroalcoolique : c’est devenu parfaitement naturel. Sauf que cette fois-ci on a appuyé un peu trop fort, ou bien l’embout de la bouteille est un peu bouché, et le jet part n’importe où. Dans le meilleur des cas, quelques gouttes tombent par terre. Mais parfois, elles atterrissent plutôt sur nos vêtements, sur notre sac, ou, horreur : sur nos chaussures ! On a beau faire attention, ce sont des choses qui arrivent…

Et il faut vraiment faire attention. En effet, la solution hydroalcoolique est extrêmement utile en termes sanitaires, mais c’est un produit qui peut tacher et décolorer de nombreuses matières : cuir, certes, mais aussi tissu, bois, et même la pierre.

Vous voici avec une magnifique tache de gel hydroalcoolique sur le cuir de vos souliers et vous vous demandez quoi faire. Aujourd’hui nous faisons le point sur toutes les solutions pour lutter contre les taches de gel sans vous arracher les cheveux !

Pourquoi le gel hydroalcoolique tache le cuir ?

Les gels (ou solutions) hydroalcooliques sont des produits aseptisants prévus pour un usage cutané. On les emploie généralement pour le nettoyage des mains lorsqu’on n’a pas de quoi se laver avec de l’eau et du savon (ce qui est toujours préférable). Dans le contexte actuel, ce produit est évidemment recommandé par les autorités sanitaires dans le cadre de la lutte contre la Covid-19. En effet, l’alcool contenu dans les solutions hydroalcooliques élimine le virus.

En général, ces gels contiennent essentiellement de l’alcool, de l’eau oxygénée, de la glycérine (parfois remplacée par du gel d’aloe vera) et de l’eau.

Dans le cas d’une tache de gel hydroalcoolique sur du cuir, le problème est que cette substance, si elle possède des avantages sanitaires indéniables, rencontre une matière vivante et sensible. En effet, le cuir de vos chaussures (ou de vos sacs, vêtements, etc.) n’est pas un tissu inerte auquel vous pouvez faire subir n’importe quoi. Au cas où ceci serait une surprise pour vous, je me permets de vous diriger vers nos articles sur l’entretien du cuir et vers nos produits d'entretien et de nettoyage professionnels.

Le caractère agressif et surtout acide de l’alcool contenu dans ces produits risque de décolorer votre cuir, ou de laisser un anneau blanc sur sa surface, et les tâches risquent d’être rendues plus tenaces par la glycérine.

La rencontre entre la matière noble qu’est le cuir et les solutions hydro-alcooliques est donc risquée, d’accord, vous l’avez compris (et c’est sans doute pour cela que vous lisez cet article !), donc trêve de bavardages : que faut-il faire si vous avez une tache sur votre cuir ? Tout dépend du cas de figure.

1. La tache de gel hydroalcoolique est encore humide

Vous vous nettoyez les mains au gel, frottez consciencieusement selon les recommandations en vigueur, et vous vous rendez compte qu’une goutte est tombée sur la pointe de vos souliers, votre sac ou la manche de votre vêtement en cuir ? Vous avez de la chance de vous en rendre compte immédiatement. Il va falloir agir vite !

La première urgence est de retirer délicatement l’excès de gel présent sur la surface du cuir avant qu’elle n'imbibe la matière encore plus que c’est déjà le cas. Prenez un chiffon ou un linge propre, voire une éponge ou un coton démaquillant, et tamponnez (sans étaler la tache, donc ne frottez pas et préférez plusieurs petits mouvements délicats) afin de retirer le surplus.

Une fois l’excédent éliminé, procédez au nettoyage à l’aide d’un linge imbibé d’un peu d’eau, voire de vinaigre blanc (qui aidera à retirer la glycérine qui imprègne encore le cuir.) Ensuite, rincez, c’est tout simple : on imprègne un linge avec de l’eau, et on essuie. Enfin, séchez un coup avec un linge propre et sec, puis en laissant les chaussures à l’air pendant au moins 24 h.

Si, une fois sèches, vos chaussures présentent encore une légère tache, un coup de cirage appliqué correctement à la brosse palot (jetez un œil à notre article sur comment cirer vos chaussures pour plus d’informations), devrait suffire à remédier au problème. Et puis cela vous permettra de faire d’une pierre deux coups et d’en profiter pour entretenir vos chaussures ! Ces vilaines taches auront au moins servi à quelque-chose.

2. La tache est sèche

Vous avez pourtant fait attention ! Malheureusement, le pire s’est produit, et vous ne vous rendez compte du désastre qu’une fois de retour à la maison, alors que la tâche a déjà eu le temps de sécher ? Essayez déjà la solution précédente, mais il est probable que la tache ne disparaisse pas tout à fait si elle est véritablement incrustée.

C’est le moment d’essayer quelques autres astuces. D’abord, vous pouvez essayer un lait Ravive Cuir (je le recommande plus volontiers que le lait démaquillant dont on me parle souvent, même si c’est l’une des astuces maison les moins absurdes qu’on m’ait rapportées : après tout, le cuir est bien une peau !). Appliquez-le en mouvements circulaires sur la tache avec un chiffon propre.

Ravive Cuir-Crèmes-Norbert Bottier
Ravive Cuir-Crèmes-Norbert Bottier
Ravive Cuir-Crèmes-Norbert Bottier
Ravive Cuir-Crèmes-Norbert Bottier

Ravive Cuir

8,00 €
Voir le produit

Certains recommandent également le shampoing, comme pour les cheveux, ce que je serais moins enclin à conseiller, mais il parait que sur certains cuirs cela fait des miracles.

Évitez en tout cas les astuces plus fantaisistes que j’ai pu trouver sur la toile, du genre ammoniaque, savon ou brosse à poils durs (qui vont abimer la fleur du cuir) ou huile (au risque de rajouter des taches sur un cuir déjà sali.)

Si le sac, la chaussure ou le vêtement taché est en daim (ou nubuck), qui est un cuir particulièrement sensible aux taches, nettoyez d’abord l'ensemble de votre chaussure avec une brosse en crêpe. Ensuite, frottez avec des mouvements circulaires à l’aide d’une éponge humide et du shampoing à daim (lien) (et là vraiment : utilisez des produits d’entretien spécialisés plutôt que celui que vous mettez dans vos cheveux !). S’il reste des zones encore tachées, nettoyez-les avec une gomme à daim. Tous nos conseils sur l’entretien du daim et du nubuck ici !

La tache de gel hydroalcoolique ne part pas ?

Il va sans doute falloir recolorer le cuir. Sur le papier, cela ne semble pas être complexe, mais en réalité, c’est un travail que seul un bon artisan cordonnier va être capable d’effectuer, car il nécessite des produits professionnels. Un simple coup de cirage ne suffira pas pour véritablement colorer un cuir qui a été décoloré par l’acidité d’une tache d’alcool ou de vinaigre.

Le cordonnier utilisera d’abord des produits professionnels pour décaper la couleur originelle du cuir à l’aide d’un chiffon ou d’une éponge et préparer celui-ci à la teinture. Il applique ensuite une teinture de base, afin de préparer le cuir pour le cirage. Une fois la teinture de fond appliquée (peut-être en plusieurs couches, du plus clair au plus foncé), le cordonnier procédera à un cirage intégral de la chaussure.

C’est le moment de penser à faire effectuer une patine ou un glaçage. En effet, pourquoi ne pas profiter de l’accident malheureux que constitue une tache de gel hydroalcoolique sur votre cuir afin de lui donner une seconde jeunesse ? Votre artisan cordonnier pourra vous conseiller sur ces questions !

Après avoir appliqué un cirage ou une crème afin que le cuir soit nourri bien en profondeur, vos chaussures seront comme neuves.

Quoi qu’il arrive, le passage chez le cordonnier reste toujours la meilleure solution pour l’entretien de votre cuir.
N’hésitez pas à venir nous voir en boutique ! 

Conclusion

On récapitule donc :

Si une tache de gel hydroalcoolique apparaît sur le cuir de vos chaussures, sur votre sac ou sur vos vêtements, il faut agir vite, avant qu’elle ne s’imprègne. 

Si possible, nettoyez la tache lorsqu’elle est encore fraîche. On imbibe un chiffon ou un coton avec de l’eau et du vinaigre. Puis nettoyez par de petits mouvements (ne frottez pas, tamponnez), puis séchez la chaussure à l’air. Ensuite, un coup de cirage.

Si les taches sur votre cuir sont plus vieilles et que la solution hydroalcoolique imprègne véritablement la peausserie, nettoyez alors avec des produits d’entretien spécialisés, comme un lait nettoyant ou un shampoing pour daim et un tissu propre.

Shampoing Velours-Crèmes-Norbert Bottier
Shampoing Velours-Crèmes-Norbert Bottier
Shampoing Velours-Crèmes-Norbert Bottier
Shampoing Velours-Crèmes-Norbert Bottier

Shampoing Velours

8,00 €
Voir le produit

Si la tache de gel hydroalcoolique résiste, consultez votre cordonnier plutôt que de recourir à des astuces internet douteuses comme le lait démaquillant ou l’huile.

En tout cas, les risques inhérents à l’utilisation de gel hydroalcoolique pour le cuir ne sont évidemment pas une raison d’en bouder l’utilisation : il est important de se désinfecter régulièrement les mains pour lutter contre le virus. Néanmoins, je le répète : un lavage à l’eau reste plus efficace. Quand vous vous frottez les mains à l’eau et au savon et que vous les rincez et séchez comme il se doit, vous les nettoyez réellement. À l’inverse, l’utilisation de gel crée des dépôts de glycérine sur votre peau, et si le gel est bien désinfectant, il n’en est pas pour autant réellement nettoyant.

Mains et chaussures, même combat : un entretien sérieux passe par les bons gestes, avec les bons produits.

Vous avez une tache de gel hydroalcoolique sur le cuir de vos chaussures, d’un sac ou d’un vêtement et vous souhaitez que nous l’examinions ? 

Il vous reste des questions ? N’hésitez pas à nous contacter, nous vous répondrons avec plaisir !
Cliquez sur ce lien pour nous contacter.
Notre service de cordonnerie en ligne vous permet de nous envoyer vos chaussures et de les recevoir ensuite chez vous, grâce à la livraison à domicile.
contact@norbertbottier.com 
 09 54 57 94 17

La Boutique à Paris 15 - Norbert Bottier

Besoin d’un devis personnalisé ?

Vous avez un doute sur la nature de la réparation à effectuer, ce qui est bien normal, chacun son métier. Dans ce cas n’hésitez pas à nous contacter en bas de page ou par téléphone au 09 54 57 94 17. Vous pourrez ainsi nous échanger des photos précises sur vos interrogations. Nous mettrons nos quarante ans d’expérience à votre service.