Patins et fers : tout savoir.

Vous aimez les belles chaussures ? Celles-ci sont une pièce essentielle de votre garde-robe ? Vous prenez soin de vos souliers pour les faire durer au maximum dans le temps ? Alors vous devez absolument connaître l'utilité et les différentes caractéristiques des patins et des fers. Si vous n'en avez jamais entendu parler, vous trouverez tout ce qu'il faut savoir à leur sujet dans cet article.


Comment les choisir ?

Les patins

Le mot « patin » désigne la fine couche que l'on fixe à l'avant de la semelle en cuir d'un soulier. Celle-ci est constituée le plus souvent de caoutchouc ou de plastique, selon le type et la marque. Les patins remplissent plusieurs fonctions, dont la principale est de protéger de l'usure les coutures et les semelles en cuir des chaussures, prolongeant ainsi leur usage. Ils apportent également une meilleure adhérence à la semelle qui peut d'ordinaire être glissante. Enfin, c’est une excellente solution pour protéger de l’humidité.


Les différents types de patins

Il existe différents types et gammes de patins, dont voici les principaux :

  • Les patins Élysée, de la marque française Topy. Composé de caoutchouc, ce patin plutôt rigide mesure 1,8 mm d'épaisseur. Il n'est pas particulièrement esthétique. Ce sont les patins que l'on retrouve chez une grande majorité de cordonnier.


  • Les patins type crèpe comme les Topsem, Topgum ou autres, des marques Topy ou SVIG. Également composé de caoutchouc, ce type de patin a une épaisseur de 1,5 mm ou 1,8 mm. Plus souple, il offre un meilleur amorti et davantage de confort à la marche. Il est par ailleurs plus esthétique d'après nous que le patin Élysée. C’est d'ailleurs ce patin que nous utilisons 90 % du temps à l'atelier. Il est souvent appelé « patin gomme » en raison de la ressemblance avec cette matière, mais à tort. Il est composé uniquement de caoutchouc naturel.


28.00 €

  • Les patins Vibram ultrafins sont particulièrement adaptés aux semelles très fines (principalement des chaussures féminines) de type Louboutin ou Repetto. Leur épaisseur est de 1 mm. Ils sont disponibles est plus de 20 coloris.


28.00 €

Il faut savoir que plus le patin est épais, plus la chaussure est raide. Mais elle dure plus longtemps que si celui-ci est fin. Il faut donc tenir compte de ces différents facteurs pour choisir le patin idéal.

Il existe d’autres types de patins des marques Topy, Vibram, SVIG et autres, mais nous avons choisi de ne présenter que les gammes ci-dessus, qui sont les plus couramment utilisées.

Le choix de la couleur

Les patins sont disponibles en différents coloris : noir, marron, camel, bleu, beige, rouge ou encore orange. La plupart du temps, on choisit la couleur des patins en fonction de celle de la lisse, c'est-à-dire de la bordure de la semelle. Cependant, il arrive parfois que cette règle ne soit pas respectée. C'est le cas par exemple pour les semelles oranges des Santoni ou encore pour les semelles rouges des Louboutin.

Les différents types d'encastres

Là encore, il existe différentes méthodes pour encastrer les patins sur les semelles en cuir :

  • L'encastre à la meuleuse. C'est la plus répandue. Elle est malheureusement la technique la plus répandue en raison de sa réalisation simple et rapide. Cependant, elle n'est pas précise. La couture est souvent coupée lors de cette étape. De plus, cette encastre est généralement réalisée droite, ce qui n'est pas très esthétique et plus sujet au décollage.
  • L'encastre au tranchet. Contrairement à la précédente, celle-ci est très précise. Lors de sa mise en place, il est possible d'éviter la couture pour ne pas fragiliser le montage. On peut alors réaliser une encastre arrondie, plus résistante et plus esthétique. C'est cette technique que nous privilégions toujours, pour les souliers masculins comme féminins.

Voici quelques exemples d'encastre que nous pouvons réaliser grâce à cette technique :

Les fers

Le terme « fer » fait référence à la protection en métal ou en plastique que l'on fixe sur l'avant de la semelle en cuir, afin de prévenir l'usure de cette dernière. Le fer apporte une protection supplémentaire à la semelle, sur une zone fort sollicitée durant la marche. De ce fait, celle-ci a tendance à s'user rapidement. Les fers peuvent être posés avec ou sans patins, mais toujours après les patins et non l'inverse. S'il n'y a pas de patins, les fers sont directement encastrés dans le cuir de la semelle. Il faut toutefois que la chaussure ait un minimum d'épaisseur pour permettre la pose. Leur mise en place est par exemple totalement impossible sur une paire de Ballerine Camille de chez Repetto.

Les différents types de fers

Voici les différents types de fers que l'on peut trouver :


  • Les fers haricots. Ils sont disponibles en plastique ou en acier. Ils ne peuvent être fixés qu'avec des clous. Ces fers sont posés sur le patin et ne peuvent être encastrés dans la semelle. Ils sont peu résistants, c'est pourquoi nous les déconseillons.


  • Les fers Lulu. Ce sont les plus couramment utilisés. Ils sont disponibles uniquement en acier. Ils peuvent quant à eux être vissés ou cloués, encastrés ou non. En ce qui nous concerne, nous préférons les encastrer et les visser avec des vis en laiton pour éviter leur oxydation.


  • Les fers Triumph. Ils sont conçus en acier laitonisé. Ils peuvent être cloués ou vissés, encastrés ou non. Légèrement plus épais que les précédents, ils sont aussi plus esthétiques. Chez nous, ils sont encastrés et vissés avec des vis en laiton, comme les fers Lulu. Ils sont très résistants.


  • Les fers pointes. Ce sont de petits fers que l'on martèle à l'avant des chaussures. Ils sont généralement résérvés aux chaussures féminine comme les escarpins. 

Les différents types de poses de fers

Nous vous conseillons de toujours vérifier que les fers sont encastrés et pas simplement posés sur les patins. Il existe différents types de poses des fers :

  • Cloués : souvent trop longs, les clous abîment beaucoup la semelle en cuir. Ainsi posés, les fers ne sont pas résistants.
  • Vissés : cette pose est plus solide. Le plus souvent, les vis sont en laiton pour éviter qu'elles ne s’oxydent. Vous l'avez compris, nous préférons de loin cette méthode et la recommandons vivement.

Exemple de clous beaucoup trop longs pour l'épaisseur de la semelle
Exemple d'un fer cloué très mal posé
Exemple d'un fer visé et encastré parfaitement po

Pourquoi faire poser des patins ?

Nous recommandons fortement la pose de patins pour protéger les semelles et notamment les coutures de vos chaussures. Si vous avez l’habitude d'user les bouts de vos semelles, vous pouvez aussi faire poser des fers. Ceux-ci prolongent significativement la durée de vie de vos souliers. De plus, ils renforcent l'adhérence des semelles et les protègent de l'humidité.

Certaines personnes choisissent toutefois de ne porter ni patins ni fers, le plus souvent parce qu'elles préfèrent l'esthétique et la sensation des semelles cuir. C'est pourtant un choix qui s'avère très coûteux dans le temps. En effet, une fois vos semelles en cuir usées, il vous faudra faire ressemeler vos chaussures chez le cordonnier. Cette opération est facturée entre 130 et 250€, contre 20 à 30€ pour une pose de patins que vous pourrez remplacer de nombreuses fois.

Nous pouvons poser des patins sur tous types de chaussures : richelieus, derbies, bottines, sandales, escarpins, ballerines, etc.

Quand faut-il les faire poser ?

Un grand débat anime les passionnés de souliers : faut-il faire poser les patins avant ou après avoir porté les chaussures ? Deux écoles s'opposent sur ce sujet. Pour l'une, il faut porter les chaussures quelques fois avant de faire poser les patins, pour les faire à son pied (attention toutefois à ce que la semelle ne soit pas trop usée). Pour l'autre école, la chaussure doit être neuve. Chez Norbert Bottier, nous préférons cette deuxième option. En effet, sur des chaussures neuves, il n'y a aucun risque que les coutures ou les bouts soient usés, ce qui facilite la pose des patins et la rend plus solide. Cependant, il n'y a rien de dramatique si les chaussures ont été portées 2 ou 3 fois auparavant. En revanche, si les coutures sont trop usées ou que la semelle est trouée (la couche de liège est alors apparente), il est impossible de poser des patins. Il faudra alors faire ressemeler vos souliers.

Comment vérifier le travail du cordonnier ?

Vous avez un doute sur le travail de votre cordonnier ? Ou bien vous souhaitez simplement vous assurer que vous avez choisi le bon artisan et que vos souliers dureront dans le temps ? Toutes les enseignes ne se valent pas et il est important de confier vos souliers à un cordonnier au savoir-faire et à l'expérience avérés. Voici quelques astuces simples pour vérifier le travail de ce dernier :

  1. Vérifiez le type d'encastre qui a été réalisé pour poser vos patins. Rappelons qu'il existe deux types d'encastres : l'encastre à la meuleuse et l'encastre au tranchet (cette dernière étant la plus résistante mais aussi la plus difficile à réaliser). Si vous avez un doute, demandez à votre cordonnier de quel type il s'agit.
  2. Vérifiez si les fers ont été vissés ou cloués. Comme dit plus haut, nous avons un penchant pour les fers vissés, de préférence avec des vis en laiton, qui sont plus résistants.
  3. Demandez si l’artisan a réalisé le cardage à la main (l'opération consiste à poncer légèrement le cuir avant la pose). En effet, il existe des machines de cardage automatique, mais on préférera toujours la qualité du travail manuel.
  4. Demandez s’il y a eu un double encollage des semelles, notamment sur les bouts (il s'agit d'encoller les 2 côtés et non un seul, avant de les assembler).
  5. Vérifiez si les patins ne sont pas trop épais par rapport aux semelles. Ils doivent mesurer au grand maximum 2 mm. La plupart du temps, ils varient entre 1 et 1,8mm d'épaisseur.
  6. Vérifiez la finition des lisses (il s'agit de la bordure du semelage, c'est à dire la partie latérale qui constitue le pourtour de la semelle). Celle-ci doit être de qualité.
  7. Vérifiez que les fers n'ont pas été brûlés lors de l'opération de ponçage. Ceci arrive en effet très fréquemment.
  8. Assurez-vous que le cordonnier a pris le temps nécessaire pour poser les patins. En effet, il est impossible de réaliser cette opération en une journée. La cristallisation de la colle requiert au minimum une nuit de séchage.
  9. Contrôlez les finitions. Aucun reste de teinture ou de colle visible ne doit dépasser sur les chaussures. Si toutes ces conditions sont remplies, alors vous pouvez être certain que le travail a été réalisé dans les règles de l'art.

Vous savez maintenant l'essentiel de ce qu'il faut retenir à propos des patins et des fers. Alors avec ou sans patins et fers ? Coût, esthétique et confort sont les principales raisons qui motiveront votre décision. Pour nous, la meilleure option est évidemment de protéger vos semelles en cuir avec des patins et des fers. Mais encore faut-il confier ce travail à un cordonnier qualifié.

Quelques-uns de nos services de cordonnerie :

28.00 €
53.00 €
25.00 €
26.00 €
28.00 €
135.00 €
135.00 €
Obtenir un devis complet sous 24h.
Vous avez un doute sur la nature de la réparation à effectuer, ce qui est bien normal, chacun son métier. Dans ce cas, n’hésitez pas à nous contacter en cliquant sur le bouton ci-dessous ou par téléphone au 09 54 57 94 17. Vous pourrez ainsi nous échanger des photos précises sur vos interrogations. Nous mettrons nos quarante ans d’expérience à votre service.

You are in advanced mode.

You can turn it off in left sidebar. To use advanced options, you will need to enter your own Google Maps API Key.

Get Google API Key
Dimanche, Lundi, Mardi, Mercredi, Jeudi, Vendredi, Samedi
Janvier,Février,Mars,Avril,Mai,Juin,Juillet,Août,Septembre,Octobre,Novembre,Décembre
Articles en stock insuffisant. Plus que [max] en stock.
Ajouter à la liste d'enviesParcourir la liste d'enviesSupprimer la liste d'envies
Panier d'achat
Livraison gratuite pour toute commande supérieure à [money] (hors chaussures)
Ajoutez pour [money] de produit pour obtenir la livraison gratuite ! (hors chaussures)
La livraison est gratuite. (hors chaussures)

Votre panier est vide.

Retour à l'accueil

Ajouter un message à votre commande Editer la note de votre commande
Calculer les frais de port
Ajouter un code de réduction

Calculer les frais de port

Ajouter un code de réduction

Le code de réduction fonctionnera au moment du paiement