Les trois principaux types de montage des chaussures en cuir

Choisir le montage de ses chaussures, c'est-à-dire la façon dont elles sont assemblées, n’est pas un acte anodin. Nous parlons bien sûr des belles chaussures, celles que vous arborez avec fierté et un certain attachement. Ce qui exclut d’emblée les modèles d’entrée de gamme, au montage soudé. Chez Norbert bottier nous avons un credo : une chaussure digne d’intérêt se doit d’être cousue

Trois principaux types de montage dominent l’industrie de la chaussure cousue: le montage Blake, le montage Goodyear et le montage Norvégien. Chacun possède des caractéristiques bien particulières qui déterminent l’usage du soulier.

Passé le premier coup de cœur pour une paire de chaussures qui vous paraît de belle facture, il est donc vraiment préférable, avant de finaliser votre achat, de vous poser les bonnes questions.

Dans quels lieux les porterez-vous ? Certains montages ne résistent pas longtemps aux sols humides. 

Êtes-vous « addict » à une forme, un style ? Les formes les plus fines à la semelle peu débordante, par exemple, ne peuvent être réalisées que grâce à un seul type de montage.

Vos pieds sont-ils très sensibles ? Vous devrez opter pour un montage accordant souplesse à l’ensemble du soulier.
Désirez-vous des chaussures qui vous accompagneront longtemps et fidèlement ? Dirigez-vous vers les montages ayant la réputation d’être quasi indestructibles.

Vos besoins et désirs étant déterminés, vous trouverez dans cet article les informations de base qui vous guideront dans vos choix. 

Le montage Blake

Le montage Blake est le plus courant. Réservé à un usage citadin, il offre un grand choix de modèles qui s’accordent aussi bien avec des tenues strictes que décontractées. Sa conception assure un confort de marche immédiat. Cependant, sa durée de vie est limitée.

En effet, une seule couture relie la tige (partie supérieure de la chaussure), à la semelle première de montage et à la semelle extérieure. Cette couture unique, gage de souplesse, est soumise à rude épreuve pas après pas et se trouve d’autant plus fragilisée par temps humide.

Le ressemelage d’une chaussure montée Blake est particulièrement délicat et doit être confié à un bottier ou à un cordonnier qui devra glisser son aiguille dans chaque trou préalablement existant dans l’extrémité de la tige, afin de ne pas affaiblir la résistance du cuir.
L’immense choix, tant dans les formes que les matières et les coloris, qui est proposé à la vente, entraîne une grande variabilité de la qualité. À côté de quelques maisons prestigieuses, il existe pléthore de chaussures montées à la va-vite, dont le clinquant cache une matière bas de gamme qui dépérira rapidement.

Le « faux montage »Blake se rencontre également très couramment. Dans ce cas, la chaussure est simplement collée. Si vous ne souhaitez pas y perdre votre latin, ou plutôt votre semelle, un petit détour par notre article consacré exclusivement au montage Blake vous permettra de déceler les contrefaçons.

Le montage Goodyear

Une paire de chaussures en montage Goodyear vous permet de passer de la ville à la campagne. Particulièrement résistante, sa conception assure une très bonne étanchéité et sa semelle absorbe chocs et humidité. Son charme réside dans son aspect solide et l’élégance de sa couture petits points visible. Du raffinement de la Richelieu à l’allure plus rustique de le Derby ou plus décontractée de la boot’s, il y a toujours une forme et une peausserie qui s’accorderont à vos différentes tenues vestimentaires. Un peu dure lors des premiers pas, le confort de la chaussure montée Goodyear augmente avec le temps et sa longévité légendaire en fait une amie fidèle et précieuse.

La caractéristique du montage Goodyear repose en effet sur l’existence de deux coutures bien distinctes et d’une trépointe. La première couture, horizontale, relie entre elles la semelle première de montage, la tige et une bande de cuir fin, nommée trépointe. Cette trépointe est ensuite reliée à la semelle d’usure grâce à une couture verticale apparente, dite couture petits points. Le procédé est ingénieux : non seulement cette double couture renforce la solidité de la chaussure, mais elle permet également d’effectuer un très grand nombre de ressemelages puisqu’il suffit de découdre puis recoudre le bas de la trépointe sans que la tige soit affectée. Cette trépointe assure, de plus, une grande étanchéité de cette zone par laquelle l’eau pénètre facilement. Dans l’espace important qui sépare la semelle première de la semelle d’usure, un rempli en liège naturel permet tout à la fois d’amortir les chocs de la marche et de réduire l’humidité extérieure et la sueur grâce à ses propriétés absorbantes.

Le montage Goodyear nécessite de multiples opérations, et donc du temps. Ce type de chaussures est donc introuvable à bas coût. A moins… qu’il ne s’agisse d’une contrefaçon. Dans ce cas, la semelle est tout simplement soudée et, bien sûr, le cuir est de mauvaise qualité. Sans parler d’un rempli trop mince, d’un contrefort agressif, et autres duperies scandaleuses. Rassurez-vous là encore, notre article sur le montage Goodyear vous permettra d’éviter ces pièges.

Le montage Norvégien

Adepte de randonnées en forêt, voire même un peu baroudeur par tous les temps ? Le montage Norvégien est fait pour vous grâce à son excellente isolation et sa solidité à toute épreuve. Conçu à l’origine pour la marche en montagne, il offre aujourd’hui des modèles d’une élégante virilité.

Très proche du montage Goodyear, il s’en différencie par une trépointe apposée à l’extérieur de la tige, et non à l’intérieur comme pour le Goodyear, et qui en fait tout le tour plutôt que de s’arrêter au niveau du talon. La résistance à l’eau de cette zone particulièrement sensible est donc parfaite. La double semelle intermédiaire, présente sur de nombreux modèles, contribue également à garder vos pieds bien au sec tout en amortissant le contact du pied avec le sol.

Ce magnifique montage présente d’autres avantages. Un fabricant n’ayant aucun intérêt à réaliser un montage Norvégien sur une peausserie de qualité moyenne, vous êtes assuré de bénéficier d’un cuir de premier choix qui, en se patinant avec le temps, n’en sera que plus beau. Quant au ressemelage, tout comme pour le montage Goodyear, il peut être réalisé sans préjudice de nombreuses fois.

Certes, ce type de chaussures a un coût. N’espérez pas y consacrer moins de 150 €. Dans le cas contraire, il s’agit surement d’un faux montage, en réalité collé. Et, pour vous assurer de la qualité d’un montage, un petit détour préalable par notre page sur le montage Norvégien vous sera d’une grande aide.

Seul petit bémol concernant le montage Norvégien : sa dureté, consécutive à la solidité, lors des premières utilisations. Fort heureusement, il est possible d’appendre "Comment assouplir des chaussures neuves".

Coutures, semelles et éléments cachés

Une chaussure est constituée de nombreux éléments dont la qualité est essentielle.

Les coutures, visibles et invisibles, doivent être réalisées avec du fil de lin poissé, imperméable et résistant.

La semelle d’usure en cuir, qui apporte respirabilité et distinction, est le choix par excellence, à condition de la protéger par un patin antidérapant. Pour des promenades par temps humide, mieux vaut cependant opter pour les formidables semelles en caoutchouc Dainite. La double semelle intermédiaire est également une option à ne pas négliger pour se protéger du froid.

Le « rempli » en liège naturel, situé sous la semelle intermédiaire, absorbe l’humidité du pied et amortit les chocs de la marche. Il est nettement plus épais dans les montages Goodyear et Norvégien.

Le cambrion en bois de hêtre participe lui-aussi au confort de la marche.
Le contrefort, qui protège votre talon, est si important que nous lui avons consacré un article entier : Les douleurs du talon liées au contrefort de la chaussure.

Mais comment évaluer ce qui se trouve dans la chaussure ? Seul un bon cordonnier-chausseur pourra vous orienter. Et chez Norbert Bottier nous adorons vous prodiguer des conseils. Choix d’un montage et options, nous sommes à l’écoute de vos besoins et envies. 

Et s’il n’en reste qu'un ce sera... Le montage Goodyear

Vous l’avez compris, à chaque usage ses chaussures. Cependant, il y a mille vies dans la vie d’un homme. Et quel dommage de ne pas pouvoir rentrer du bureau à pied sous la pluie, de priver ses enfants d’un détour par le square, de peur d’endommager ses souliers. La solution réside dans le montage Goodyear qui allie élégance, résistance et étanchéité tout en laissant le pied respirer.

De la chaussure raffinée, tels nos modèles Richmond ou City, au modèle Chasse/Hunt plus sobre et confortable, voire au souple mocassin Harvard monté Goodyear, nous disposons de modèles aux caractéristiques variées, sélectionnés pour s’adapter tant à votre style de vie qu’à la morphologie de votre pied.

Dansez en Blake, randonnez en Norvégien, vivez en Goodyear.

Vous vous demandez encore si l’achat d’une paire de souliers mérite tant d’investissement ? Effectuer, en moyenne, 10 000 pas par jour avec des chaussures de mauvaise qualité va être ruineux… pour votre santé. La qualité de la chaussure joue en effet un grand rôle dans la santé de vos articulations et de vos muscles. Et des chaussures de grande qualité se révèlent finalement beaucoup moins onéreuses que des modèles bas de gamme. Cela fait partie des 3 avantages des chaussures de luxe. À condition, bien sûr, de les entretenir avec soin. Et là aussi, notre blog est là pour vous accompagner.

Une question sur l’entretien ou la réparation de vos chaussures ? Envoyez-nous un message en bas de page ou par mail contact@norbertbottier.com ou encore par téléphone : 09 54 57 94 17

Besoin d’un devis personnalisé ?

Vous avez un doute sur la nature de la réparation à effectuer, ce qui est bien normal, chacun son métier. Dans ce cas n’hésitez pas à nous contacter en bas de page ou par téléphone au 09 54 57 94 17. Vous pourrez ainsi nous échanger des photos précises sur vos interrogations. Nous mettrons nos quarante ans d’expérience à votre service.