J’ai froid aux pieds, que faire ?

Nul besoin de consulter le calendrier ou le thermomètre, vos pieds vous ont déjà informés : c’est l’hiver !
Voici revenue cette pénible sensation de pieds gelés, qui parfois remonte dans tout votre corps.
Pas question d’attendre jusqu’au printemps pelotonné sous les couvertures, il existe des solutions pour passer l’hiver les pieds au chaud. Mais tout d’abord : 

Pourquoi a-t-on froid aux pieds ?

La sensation de froid aux pieds, qui se conjugue souvent avec le froid aux mains, peut dépendre de causes physiologiques. La circulation sanguine privilégie toujours les organes vitaux aux dépens des extrémités (pieds, mains, oreilles, nez…). Et bien sûr, ce phénomène s’accentue par temps froid. De plus, La qualité des artères diminue avec l’âge et, si les enfants ont presque toujours les pieds chauds, les adultes, au fur et à mesure du temps qui passe, souffrent de plus en plus du froid aux pieds.
Certaines maladies, telles que le diabète, l’anémie, le dysfonctionnement tyroïdique, accentuent également le phénomène. Il ne faut donc pas hésiter à le signaler à son médecin.
Alors que peut un bon chausseur-cordonnier pour vous aider à lutter contre le froid aux pieds ? Les regarder chaussés. Ce que ne fait jamais votre médecin, chacun son domaine. Et constater que, très souvent, la cause principale de vos pieds gelés est un mauvais équipement. De bonnes chaussures bien entretenues, des chaussettes et des semelles de qualité peuvent faire beaucoup pour vous

Quelles chaussures porter en hiver ?

La matière

On ne vous le dira jamais assez : oubliez les matières synthétiques au profit des matières naturelles. Le cuir possède des qualités exceptionnelles. Qu’il soit lisse, nubuck ou veau velours (couramment appelés « daim ») seul le cuir permet à vos pieds de respirer. Il ne s’agit pas, en effet, d’enfermer vos pieds, car avec la transpiration, même légère, vos pieds seront très vite glacés. Une fine couche d’air doit circuler entre l’intérieur et l’extérieur de la chaussure, permettant d’évacuer l’humidité et d’apporter un air sain qui va se réchauffer presque instantanément.
Par contre, sauf le temps d’une soirée, oubliez les chaussures en cuir verni. Elles sont redoutables. D’une part parce que le verni empêche la circulation de l’air et, d’autre part, parce que leur manque de souplesse entrave les mouvements du pied l’empêchant ainsi de « s’auto-réchauffer ». 

La semelle

Il vous faut isoler votre pied du sol. Privilégiez les semelles en gomme/caoutchouc. Les chaussures à double-semelle, c’est-à-dire comportant une semelle supplémentaire (dite intercalaire) entre la semelle d’usure et la semelle de liège, apportent une isolation encore plus importante. Cependant, leur esthétique ne convient pas à tous. Adepte des chaussures de cuir élégantes et racées? Faites poser un patin de protection sous vos semelles de cuir. Cela retardera également leur usure, quelle que soit la saison. Vous pouvez retrouver tous nos tarifs de cordonnerie sur notre page "La cordonnerie en ligne par Norbert Bottier".
Pour augmenter l’isolation, les semelles intérieures en peau de mouton sont très efficaces, aussi bien dans les chaussures que les chaussons d’intérieur. Choisissez celles avec un dessous en latex. Attention cependant à ce que l’augmentation du volume (3 à 4 mm environ) ne compresse pas vos pieds dans les chaussures : une circulation sanguine gênée et revoici les glaçons au bout des orteils.  

Semelle en Laine-Accessoires-Norbert Bottier
Semelle en Laine-Accessoires-Norbert Bottier
Semelle en Laine-Semelles-Norbert Bottier

Semelle en Laine

9,00 €

Doublure et montage

On trouve maintenant des chaussures sans doublure, ou avec une doublure de mauvaise qualité. La doublure est un élément indispensable. Pour contrôler sa qualité, vérifiez sa bonne tension au niveau de la cambrure. Notre article « Fait à la main, ne vous laissez pas duper » vous y aidera.
Le montage est tout aussi important. Demandez à votre chausseur le type de montage réalisé pour la paire de chaussures que vous vous apprêtez à acquérir. S’il vous répond « Goodyear » ou « Norvégien », vos chaussures présenteront une très bonne résistance à l’humidité grâce à :

  • la double couture qui imperméabilise les jointures de cuir,
  • la semelle intercalaire en liège qui absorbe la transpiration et évite les remontées d’humidité,
  • un cambrion en bois de hêtre qui malgré l’humidité environnante reste imputrescible.
Et vous saurez que votre chausseur est «un homme qui connaît son métier ».
Le montage est lui aussi traité dans notre article « Fait à la main, ne vous laissez pas duper ».

Prendre soin de ses chaussures

Un cuir ou un daim négligés et voici vos chaussures qui commencent à retenir l’eau, à durcir, à craqueler.
Nourrissez régulièrement vos cuirs lisses avec de la crème et du cirage cire. Le veau et le box-calf, utilisés pour la fabrication des chaussures hommes, requièrent un entretien régulier. Pour les chaussures féminines, la plupart du temps en chevreau ou agneau, la crème est idéal. Le daim s’entretient avec un spray daim rénovateur ainsi qu’une brosse en crêpe.
Il est également très important d’imperméabiliser vos chaussures et même indispensable en ce qui concerne le daim. Vaporisez un spray imperméabilisant incolore avant la première utilisation, puis régulièrement. Le spray imperméabilisant protège de l’humidité tout en laissant la matière respirer.
L’huile de vison est un produit remarquablement imperméabilisant. Par contre, il matifie le cuir. Mieux vaut donc l’appliquer uniquement sur les chaussures de randonnée ou sur un cuir gras de comme celui utilisé pour notre modèle « black burn ».
Laisser sécher vos chaussures dans un lieu aéré, sans les placer trop proches d’une source de chaleur. Et laissez-les « respirer » au moins un jour sur deux en les portant en alternance avec une autre paire. Cela permettra à l’humidité, contenue dans l’air hivernal et produite par la transpiration, de s’évaporer naturellement. Un embauchoir en bois de cèdre accélèrera et améliorera le phénomène.

Tous nos conseils sur l'entretien du cuir sont disponibles dans notre arcticle « Les conseils d’entretien du cuir » et de même pour l'entretien du daim dasn notre article « comment entretenir chaussures et maroquinerie en daim » 

Quelles chaussettes privilégier en hiver ?

La laine est incontestablement la matière idéale. Tout en apportant chaleur et confort elle permet au pied de respirer, donc à la transpiration, même légère, de s’évacuer, laissant ainsi vos pieds bien au sec. Les chaussettes en laine comportent toujours une part de matière synthétique, indispensable à une bonne tenue sur la jambe, notamment pour les chaussettes hautes, dites « mi-bas ». Vérifiez le pourcentage de synthétique lors de votre achat. Celui-ci ne doit pas dépasser 20%, la composition idéale étant 80% de laine et 20% de polyamide.
Encore un peu froid ? Si le luxe d’une chaussette en alpaga vous paraît démesuré, ou la rusticité d’une chaussette en grosse laine de montagne peu seyante, vous pouvez superposer deux paires de chaussettes. Cela fonctionne très bien, à condition de bien choisir les matières à associer. Coton sur coton est peu efficace et les plis qui se formeront pourront provoquer des blessures. Prenez exemple sur les skieurs qui revêtent des gants de soie sous leurs moufles et portez une paire de chaussettes en soie sous vos chaussettes de laine. À défaut de chaussettes de soie, des chaussettes en fil d’Écosse, matière souple et perméable à l’air, pourront convenir. Si vos pieds transpirent beaucoup, changez de chaussettes en cours de journée vous permettra de les garder secs, donc de les protéger du froid. Notre de gamme de chaussettes en fil d'écosse et en laine juste ici.
Bien équipé, cela va déjà beaucoup mieux, n’est-ce-pas ?

Pieds bien équipés, pieds heureux ?

Presque. Car une peau en mauvaise forme, des pieds peu actifs et une circulation sanguine fragile participent à la désagréable sensation des pieds en glace. Voici donc nos « petits trucs » :

  • Soignez votre épiderme
    Une peau bien hydratée, à l’aide d’une crème ou d’une huile adaptées, supportera bien mieux le froid hivernal. Les petites fentes de la corne participent aussi à l’épiphénomène : réalisez régulièrement un gommage ou poncez délicatement vos pieds à l’aide d’une pierre-ponce très fine. 

  • Gardez une bonne activité physique
    Marchez, courez, dansez, faites ce qu’il vous plaît, mais ne cédez pas à la tentation de tout arrêter en hiver. Si vous êtes motivé, faites « la danseuse » en vous élevant sur la pointe des pieds et en effectuant des ronds de chevilles (les jambes surélevées c’est encore mieux). Vos pieds vous en seront gré. 

  • Entretenez votre circulation sanguine
    L’alternance eau tiède/eau froide relance la circulation. À la fin de votre douche, terminez par un jet d’eau froide sous la plante des pieds puis remontez le long de la jambe aussi haut que vous en aurez le courage. Les quelques secondes désagréables seront compensées par une douce sensation de chaleur. 

  • Conservez une bonne hygiène de vie
    Bien évidemment, un bon état veineux dépend aussi d’une bonne hygiène de vie. Une bonne hydratation, des aliments sains et variés sont indispensables. Certains vitamines et minéraux interviennent plus particulièrement dans la constitution des globules rouges, la bonne santé des muscles, la transformation des aliments en énergie. Reportez-vous pour cela au tableau des vitamines, minéraux et aliments associés. 
Des pieds équipés pour une belle balade, une douche revigorante, un délicieux plat complet, vos pieds vont enfin aimer l’hiver ! Et vous aussi.

Vous souhaitez des conseils  ? Envoyez-nous un message en bas de page ou par mail contact@norbertbottier.com ou encore par téléphone : 09 54 57 94 17